Jusqu’en 1984, le dispositif d’alerte sanitaire en France reposait essentiellement sur la notification des maladies à déclaration obligatoire. En 1985, la stratégie de surveillance a été révisée, conduisant à la mise en place de réseaux de médecins et de laboratoires ainsi qu’à une meilleure utilisation des informations provenant des laboratoires nationaux de référence. D’années en années, les dispositifs d’alerte se sont développés par strates afin de surveiller l’émergence de nouveaux risques sanitaires. Ce rapport propose une organisation de l’alerte sanitaire, décrit les partenaires et le périmètre du système d’alerte et donne des recommandations pour la mise en oeuvre du dispositif national d’alerte sanitaire, ainsi que pour la rédaction des Plans régionaux santé environnement (PRSE).